L'école maternelle : pas une garderie...

APPRENDRE EN TROISIEME MATERNELLE...

 

Ceci concerne les 3èmes maternelle mais les parents des enfants de 2ème seront contents de la lire aussi…..

 

Le programme :

 

Chaque enseignant possède un programme de 500 pages commun aux primaires et aux maternelles. Ce programme est divisé en matières : religion, éveil, développement artistique, développement corporel, médias, langue française, mathématiques, sécurité routière, langues modernes. C’est pour nous un outil précieux. Il nous guide et assure la liaison avec le primaire. Nous préparons nos activités avec ce programme, nos activités et nos méthodes ne tombent donc pas du ciel . C’est important pour nous que vous sachiez tout cela car trop de personnes pensent à tort que l’école maternelle est une garderie. Pas du tout.   

 

Matières et démarches :

 

Bien sûr, votre enfant va apprendre de la MATIERE en fréquentant l’école. Il aura plus de connaissances dans tous les domaines. Mais ce qui est important aussi, c’est qu’il apprenne des DEMARCHES, des façons de réfléchir, des outils, des fonctionnements efficaces. C’est notre priorité en maternelle. Même à 2 ans ½.

 

L’école maternelle, en organisant des situations qui permettent aux enfants d’expérimenter, de chercher, de se confronter quotidiennement à des problèmes, à des obstacles, leur permettra de se construire des façons de les surmonter, de trouver ou d’inventer des solutions. Elle leur permettra de se tirer d’un mauvais pas face à un matériel, face à une tâche ou face aux autres. Bref, elle permettra aux enfants de développer leur autonomie et leur intelligence.

Conclusion : pas de bourrage de crâne mais apprendre à raisonner.  

 

Français et math :

 

Ce sont ces deux matières-là qui attirent le plus votre attention même si les autres sont aussi importantes. Voici en quelques mots les grandes lignes de travail pour l’année :

 

Math : - savoir calculer, dénombrer des objets, voir s’il y a plus ou moins, ajouter, retirer…

              ATTENTION ! Un enfant qui sait compter jusque 25 ne sait en fait pas réellement

              compter ! Il récite juste une série de chiffres par cœur ! En maternelle, nous travaillons

              les quantités en manipulant de diverses manières très complexes parfois ! Ce n’est pas

              si simple que cela !!

            - aborder l’addition et la soustraction avec du matériel (fin d’année).

            - reconnaître les chiffres écrits(1,2,3….10), savoir les ordonner, les écrire.

            - savoir mesurer : comparer des grandeurs, des quantités… en manipulant.

            - savoir structurer l’espace : apprendre à se situer et situer des objets dans l’espace

              (labyrinthes, quadrillages, tableaux, puzzles, pavages, jeux spatiaux, jeux de latéralité…).

            - formes géométriques : manipuler, reconnaître, utiliser pour des constructions…

            - logique : chaque jour à travers diverses activités la logique est travaillée en maternelle.

 

Français : - savoir parler : s’exprimer de mieux en mieux, oser parler face au groupe, enrichir

                   son vocabulaire, raconter un fait vécu, donner son avis….. 

                 - savoir écouter : entendre les consignes et les respecter, écouter une histoire et savoir

                    répondre à des questions s’y rapportant, écouter ses amis, entendre les sons dans les

                    mots (très important pour aborder la lecture l’an prochain)…

                  - savoir écrire : dès le début de l’année, votre enfant essayera d’écrire en « lié ». C’est

                    en s’exerçant souvent que l’on sera prêts pour l’école primaire. Mais de nombreuses

                    activités de graphisme (ponts, boucles etc..) sont prioritaires afin de développer la

                    fine motricité du poignet et des doigts. Pas d’écriture entre 2 lignes, nous ne sommes                                   

                    pas en primaire ! Et nous écrirons toujours dans un but précis, et non pour remplir

                    des lignes et des pages, non ! 

                    - savoir lire : reconnaître son prénom, puis des mots….. Trouver des indices dans les

                    mots, apprendre à devenir observateur : celui-ci est plus long, celui-là commence

                    comme mon nom…. Avoir de plus en plus envie de savoir lire en voyant madame

                    lire des histoires, maman lire la recette de cuisine, papa lire son journal…. Faire

                    prendre conscience aux enfants de maternelle que lire, c’est gai, c’est intéressant,

                    c’est utile tous les jours….  Manipuler des vignettes de mots, de lettres etc…. Avoir

                    accès à beaucoup de livres en classe aussi, et à la maison.

 

N’oublions pas :

 

Ce que nous souhaitons  - voulons – espérons qu’un enfant retire de son passage en maternelle, ce sont d’abord des attitudes, des  « savoir-être ».

 

Il sera plus sociable, c’est-à-dire capable de gérer ses relations avec les autres, de gérer son agressivité, de comprendre les règles de vie du groupe, d’utiliser son langage pour communiquer, négocier, partager, organiser une activité, expliquer, décrire, créer…

 

Il sera capable de supporter d’être séparé de ses parents, d’être indépendant, de faire confiance à d’autres adultes…

2ème et 3ème maternelle ensemble :

Le mélange des niveaux nous permet avant tout d’éviter d’avoir des classes de 35 enfants.

Ce mélange est riche car les 2èmes entendent, écoutent et « captent » des apprentissages des 3èmes. Et, si un enfant de 3ème éprouve des difficultés en graphisme par exemple, on peut mélanger les niveaux en classe afin que chaque enfant progresse à son rythme.

Ce mélange de 2 classes donne certes plus de préparation aux institutrices mais pour les enfants, cela ne change rien.

Pour les activités « intellectuelles » on travaille souvent en 2 groupes afin d’enseigner à chaque groupe d’âge ce qu’il doit apprendre (math, français surtout). Mais pour les autres activités (contes, chants, bricolages, puzzles, gym…), tous les élèves ont les mêmes activités en même temps.

Lors des activités plus « décontractées »  (bricolages, jeux de société, religion, dessin..) les grands peuvent aider les plus jeunes, c’est tout bénéfice. 

Pour les 2èmes, le programme est semblable, mais les exigences sont moins poussées. Par exemple en « savoir calculer » on travaille jusque 6 pas jusque 10.     

 

 

- L'équipe des maternelles -

Tél. : 069/22 04 31  /   Fax : 069/68 79 81   /  direction.SNDS@gmail.com